Paroles de De l'amour à l'amour

Pierre Barouh

pochette album De l'amour à l'amour
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour De l'amour à l'amour
Clip vidéo

Nos corps apaisés
Peuplent notre chambre
La nuit de décembre
Viendra les bercer
Mon épaule nue
Accueille ta tête
Ma pensée s'apprête
À courir les rues

Les images défilent
Dans un ordre fragile
Où le temps n'est plus rien
Rome, une nuit, la gare
J'ai perdu mon cigare
En montant dans le train
En sortant de l'école
On roule nos cache-cols
Pour se taper dessus
Rue mouffetard au passage
J'ai vu le moyen-Âge
En croisant un bossu

La partie de billard
À senlis, le brouillard

Au chemin du retour
Consigne à la caserne
On joue sous les lanternes
Au ballon sans amour
Un bar de nuit rue blanche
Grand meaulne se penche
Et puis me dit bonsoir
Quelques mots de prévert
Et je vois dans mon verre
Les visiteurs du soir
Puis vers le pont d'arcole
Les images s'affolent
Et mon rêve entrouvert
Soudain se désintègre
Ma pensée réintègre
Notre chambre d'hiver

Car nos corps tendus
Troublent la pénombre
À part tes yeux sombres
Rien n'existe plus
Et sur toi penché
Je soupçonne un monde
Comme une eau profonde
Que j'irais troubler

Les autres musiques de Pierre Barouh