Paroles de Dead arms dead legs (traduction)

Eliot Sumner

pochette album Dead arms dead legs (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Dead arms dead legs (traduction)

J'occupe ces pieds avec ces bras morts et ces jambes mortes
Les ronces m'attrapent et me serrent et elles me tirent dans le lit
Ce ne sont pas des représailles, c'est l'univers
Je m'imagine marchant ici il y a 5 millions d'années
Je suis tellement intriguée par celui-là, il est tranchant sur les côtés
Il y a un danger avec ton amour, et mes amours ont été détériorés

Je me suis baladée avec ces bras morts et ces jambes mortes
Et les mystères de l'univers sont tracés dans ma tête
Le terrain devient impraticable, trop raide pour tenir ton talon
Je m'imagine à nouveau ici dans 50 millions années

Je cours à gauche, je cours à droite, et toutes mes peurs prennent vie
Et que reste-t-il, et qui es-tu en fin de compte?

Je démontre mes actions à la grâce de ta défaite
Et toutes les choses qui n'ont pas été dites se répètent intérieurement
Et la douleur devient tyrannique 400 tonnes de honte

Alors que je marche à nouveau dans une parfaite tempête
Je prends sur moi le fardeau

Je cours à gauche, je cours à droite, et toutes mes peurs prennent vie
Et que reste-t-il, et qui es-tu en fin de compte?

Je me suis amusée de leurs sentiments
Peut-être une fois mais jamais deux
Et tu sens que le monde s'achève
Rien d'autre ne peut suffire
Si ça comble ce vide que tu portes
Si ce quelque chose n'était pas gratuit
Comment puis-je commencer à te le reprocher?
Tu es le prisonnier en moi

(x2)
Je cours à gauche, je cours à droite, et toutes mes peurs prennent vie
Et que reste-t-il, et qui es-tu en fin de compte?

Les autres musiques de Eliot Sumner