Paroles de Des dimanches

Siméo

pochette album Des dimanches
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Des dimanches
Clip vidéo

Mon amour tu sais que c'est plus fort que moi
J'ai si besoin de plaire, je n’ai presque que ça
Après le moindre verre je donnerai un bras
Pour que quelqu’un me serre
Je t’ai toujours promis que je te dirai tout
Je rentre de la pluie les yeux remplis de boue
Des regrets pour seul habit
Une marque à chaque joue je m’apprête à l’enfer

Je te garderai toujours le plus beau mot d’amour
Et je prierai tous les sains pour qu’il me passe un jour
Ce besoin de renifler le moindre cul qui passe
Je me soignerai je jure avant que tu te lasses
C’est pas une lycéenne une chanteuse a tambour
Qui détrônera ma reine et nous coupera court
Ça me tue de te faire perdre encore une fois la face
De cette malade obsession avant que tu m’effaces

Je t’embrasse
Je t’embrasse
Je t’embrasse
Avant que tu m’effaces
Je t’embrasse
Je t’embrasse
Je t’embrasse

T’as pris en une semaine dix ans dans chaque pas
Dire qu’avant ça le temps ne te passait qu’à raz
Pardonne moi aux racine de tes cheveux dorés
Toute la blancheur maligne que la peine a dessiné
Je me croyais plus fort moi un peu moins stupide

Je reconnais mes tords ce sont ceux qui liquident
Le peu qui reste encore de nos jours magnifiques
Avant la mise à mort de ma seule amérique

Qu'il est triste le jour après l'amour
Tu es descendue du ciel pour me porter secours
Je t'ai offerte comme pâture à des filles qui se penchent
Toi mon abri le plus sûr mon unique branche
Qu'il est triste le jour après l'amour
Tu es descendue du ciel pour me porter secours
J'ai tout gaché goudronné notre jungle blanche

Je n'attends de la vie que des dimanches
Des dimanches
Des dimanches
Je n'attends de la vie plus que des dimanches
Des dimanches
Des dimanches
Des dimanches

Je te garderai toujours le plus beau mot d’amour
Et je prierai tous les sains pour qu’il me passe un jour
Ce besoin de renifler le moindre cul qui passe
Je me soignerai je jure des fois que tu repasses
C’est pas une lycéenne une chanteuse à tambour
Qui détrônera ma reine et nous coupera court
Ça me tue de te faire perdre encore une fois la face
De cette malade obsession de laisser une trace

De laisser une trace
De laisser une trace
Mon amour je t'embrasse

Qu'il est triste le jour après l'amour
Tu es descendue du ciel pour me porter secours
J'ai tout gâché goudronné notre jungle blanche
Je n'attends plus de la vie que des dimanches

Les autres musiques de Siméo