Paroles de Deux larmes

Maxime Le Forestier

pochette album Deux larmes
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Deux larmes

De blessure ancienne,
De chagrins cachés,
D'où viennent
Ces torrents asséchés,
Ces reflets amers
Sur tes joues salées ?
La mer,
T'y es jamais allée ?
Tu sais rien des blagues
Que disent en roulant
Les vagues
Aux cailloux des digues
Que tout ce boucan
Fatigue.
Tu sais rien des roches
Où les naufragés
S'accrochent
Et deviennent enragés.
Tu vois bien, la mer,
C'est pas ces torrents
Amers
Que tu creuses en pleurant.

Les blessures anciennes,
Les chagrins cachés
Reviennent
Et deux larmes ont coulé.
Quand tes joues sont fraîches
On dirait deux fleurs,
Deux flèches
Quand tes yeux sont ailleurs.
Tu sais rien des traces
Que l'eau ni le vent
N'effacent.
Tu sais rien des signes
Que l'encre et le sang
Dessinent.
T'as séché deux larmes.
Tu gardes en secret
Deux armes
Qui se rendront jamais
Et sauront défendre
Contre les faiseurs
De cendres
Le petit bois de ton coeœur.

Les autres musiques de Maxime Le Forestier