Paroles de Deux minutes fugitives

Gilbert Laffaille

pochette album Deux minutes fugitives
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Deux minutes fugitives
Clip vidéo

C'est une chanson naïve, un accord de cristal
Deux minutes fugitives, sans rien d'original
Comme un bruit de gencives contre une porte en métal
Comme un bruit de gencives

C'est une larme qui coule comme une goutte de sang
Le regard de la foule, des martyrs innocents
C'est une force qui saoule, l'engrenage incessant
Un bruit de mort qui roule et qui va grandissant

C'est une force qui saoule et l'on se sent tout seul
Mais c'est ton sang qui coule, c'est mon poing dans ta gueule
Quand un enfant s'écroule, quand un soldat dégueule
C'est une force qui saoule, un amas de linceuls

C'est une chanson naïve, un accord de cristal
Une nouvelle relative quand on lit son journal

C'est la lame incisive, la douleur vertébrale
C'est la lame incisive
C'est une chanson naïve, un accord de cristal
Sur des choses qui arrivent et qui deviennent banales
Comme un homme que l'on prive de parties génitales
Une femme écorchée vive, une fillette qu'on empale

C'est ma terre planétaire qui n'est pas pour demain
Tant qu'il y aura des mains pour trancher ces artères
C'est un flot quotidien et l'horreur et la guerre
C'est un visage humain piétiné sur des pierres

C'est une chanson naïve, un restant d'idéal
Un rêve à la dérive sur un air de cristal
Une chanson émotive sans théorie profonde
Deux minutes fugitives qui changeront pas le monde.

C'est une larme qui coule comme une goutte de sang.

Les autres musiques de Gilbert Laffaille