Paroles de Devenir quelqu'un

Nakk Mendossa

pochette album Devenir quelqu'un
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Devenir quelqu'un

Parfois vivre, c'est souffrir... souffrir...
Et survivre, ouais survivre... c'est trouver un sens à cette souffrance

J'entends mes profs me dire : "ta culture, c'est l'hécatombe : va lire !"
Depuis j'dois bien écrire : lavokato m'valide
La délinquance, trop occupé pour m'tourner vers elle
Rhey, mes vieilles déceptions sont tes nouveaux rêves
C'que j'ai dans l'crâne, tu l'verras pas dans ton irm
Solidaire en taule avec mes reufs, comme tony vairelles
Nos plus belles chansons parlent des bâtiments
Certains anciens sont dans l'héro, mais pas l'département, nan
J'me suis vu combattre la rue, et elle perdait j'crois
Donc j'l'ai quittée pour pas qu'mon fils réitère l'exploit
Beaucoup sont encore en vie, mais ils perdent espoir
T'sais, la survie c'est mon domaine, j'sais y faire : laisse-moi
Leur vie est belle, ils trouvent la nôtre vulgaire
Ils sortent de boîte à l'aube, putain j'suis à l'aube d'une guerre
Les pacifistes fashions portent des vestes militaires
Les descendants d'gandhi portent des 9 milli', frère
Merde, tu crois qu'on s'laisse faire ?
Nan nan, reste tranquille
J'garde un œil ouvert pour qu'ma mère nahess tranquille
Jeu d'mots, quand tu nous tiens
Dans la rue, des mecs m'accostent : "nakkos, continue bien"
Le peura c'est toute ma iv', pousse-toi
Surtout qu'j'arrive comme un dealer d'coke
J'crois qu'j'suis gagnant sur toute la ligne
Les concerts à paris s'passent bien
Y'a pas d' reusta, viens

Voilà l'staff : nakk, les 10', nathalie bastien
Leurs ventes chutent, ils ont honte de dire leurs chiffres
J'mélange rap et boxe, comme bors et daddy lord c
C'est l'chaos, car la terre vient d'trembler
J'voudrais un k-way, ouais j'ai l'caractère bien trempé
Ton gamin grandit trop vite, c'est insensé, yo
Il regarde les prix des yachts en finissant son yop
J'vais encore éclater la boîte de nurofen
J'crois qu'j'suis perdu, mettez en place le numéro vert
Si jamais je m'ennuie, remets-moi ce titre
À 14h, toute la france vit à genoa city
On s'humanise par dépit, j'crois
Et j'imagine que l'ient-cli n'voit pas la peine des filles d'joie
Si j'ai compris, là c'est mon tour de dire c'que j'pense
Y'a pas d'médaille quand c'est un concours de circonstances
Les p'tites ados, elles bouquinent plus, elles préfèrent "voici"
Elles ont des kilos en trop, comme les cainfs à roissy
Si si, j'deviens vieux
Ils connaissent pas de gaulle
Mais ils répondent tous à l'appel des 18 joints d'beuh
Ma sœur tu souffres, on va t'ramasser sous quelle forme ?
Et ton vieux mec squatte le canapé sous pelforth
Déjouer son destin, crois-moi c'est super fort
J'suis devenu quelqu'un, sans marcher sur personne
Si tu croises mon côté doux, tu lui diras qu'j'veux l'voir
Si être sincère c'est un critère : qui rappe mieux qu'moi ?

Qui ? qui ?
Devenir quelqu'un...
'dosa

Les autres musiques de Nakk Mendossa