Paroles de Diogène série 87

Hubert-félix Thiefaine

pochette album Diogène série 87
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Diogène série 87
Clip vidéo

Clochard à buzenval-station
Ou à rockabilly-picpus,
Tu cuis ton cœur au bourre-couillon
Et l'offre aux filles des abris-bus.
Poch'tron 24 heures sur 24,
Joyeux bignole de l'inferno,
Tu fais tes rallyes de 4 x 4
Dans les égouts de nos cerveaux.
Diogène ! je te salue,
Glaireux blaireau.
Diogène ! je te salue,
Héros de la classe moins zéro.
Et tu rigoles des histrions
Qui cherchent dans l'opéra mundi
Le succès-sucette à crampons
Qui les f'ra goder pour la nuit...
Pinocchios des arts médaillés,
Stropias du mérite rock 'n' roll,

Docteurs honoris variété,
Branlés à blanc par la gloriole.
Diogène ! je te salue,
Glaireux blaireau.
Diogène ! je te salue,
Héros de la classe moins zéro.
Trop lessivé pour faire le beau
Avec ces pitres besogneux
Et l'cœur trop niqué trop pseudo
Pour te prendre encore au sérieux,
Tu viens rêver sous les glaviots
Ricanant putois solitaire
Et me faire vibrer de tes rots
Et de tes rires crépusculaires.
Diogène ! je te salue,
Glaireux blaireau.
Diogène ! je te salue,
Héros de la classe moins zéro.

Les autres musiques de Hubert-félix Thiefaine