Paroles de Dors d'amour

Pascal Mono

pochette album Dors d'amour
Voir sur Itunes

Date de parution : 24/03/2013

Durée : 0:04:4

Style : Rock



sonnerie téléphone portable pour Dors d'amour

Viens, sans plus partir, ou pars, sans jamais revenir
Assez craché le feu, avalé de travers
Combien de temps peut-on tenir encore ?
A se regarder le nombril, à écraser des larmes
Je veux lever le voile, au moins sur un morceau
Une parcelle de toi

Dors d’amour, et ferme les yeux pour voir
Dehors, le jour se lève encore sur autre chose
Dors, le soleil grille pour tout l’monde
Un torrent d’or sommeille quelque part en ce monde

Ton cœur bat comme ce volet, s’affole comme un feu follet
Tu découvres la coquille vide, le monde hurle à sa faillite
Crois-tu vraiment que des fées se seraient penchées sur nos berceaux ?
Je ne sais rien de tout cela, je porte sur l‘œil un bandeau
De superbes guenilles ramassées sous le saule
Pour couvrir tes épaules

Dors d’amour, et ferme les yeux pour voir
Dehors, le jour se lève encore sur autre chose
Dors, le soleil grille pour tout l’monde
Un torrent d’or sommeille quelque part en ce monde

Tu veux l’oubli qui cicatrise le passé, le présent
L’abri et la brise, vivre au vent
Courir, c’est pas la peine, et voir est un aveuglement
Laisse prendre toute la lumière, bon sang, à tes joues roses
Je veux souhaiter, et je te souhaite, le réveil doux
Les fontaines d’été, la fenêtre ouverte, et mille « nous »

Dors d’amour, et ferme les yeux pour voir
Dehors, le jour se lève encore sur autre chose
Dors, le soleil grille pour tout l’monde
Un torrent d’or sommeille quelque part en ce monde

Un torrent d’or sommeille

Les autres musiques de Pascal Mono