Paroles de Du cote d ailleurs

André Claveau

pochette album Du cote d ailleurs
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Du cote d ailleurs

Lorsque, à la fin de la journée,
Je sens mon cœur devenir lourd
Et que mon âme fatiguée
Emprunte un décevant parcours
Afin de passer la frontière
Qui me sépare du bonheur
Je clos simplement les paupières
Et m'en vais du côté d'ailleurs

Du côté d'ailleurs
Le ciel est plus bleu
La mer toujours belle
Les chants plus joyeux
Plus doux les aveux
D'amours éternels
C'est le paradis
Le divin pays
Dont tout bas l'on rêve
C'est pourquoi, le soir,
Je guette l'espoir
Qui soudain m'enlève
Et m'emporte ainsi
Loin de mes soucis
Vers des jours meilleurs
Où le mot printemps
Rime avec longtemps
Du côté d'ailleurs

C'est un royaume imaginaire
Où pourtant le simple mortel
Peut se promener sans mystère
S'il a le goût de l'irréel
Car ce n'est point vivre un mensonge
Que de vouloir, même à tout prix,
S'en aller au pays des songes
Par le seul chemin de l'esprit

Du côté d'ailleurs
Le ciel est plus beau
Plus douce est la terre
Plus clairs les ruisseaux
Dans le pur faisceau
Des jeux de lumière
Et lorsque tout dort
De grands oiseaux d'or
Veillent sur les rêves
C'est pourquoi, le soir,
Je guette l'espoir
Afin qu'il m'enlève
Et m'emporte ainsi
Loin, bien loin d'ici
Vers des jours meilleurs
Où le soleil luit
Au bout de la nuit
Du côté d'ailleurs

Les autres musiques de André Claveau