Paroles de Eldorado

Blacko

pochette album Eldorado
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Eldorado

J'suis arrivé avec rien sur l' terrain
J'ai vu les boss et les parrains tomber de haut un par un
J'ai entendu les plaintes et puis les pleures, les cris et les craintes
Des gens qui comme moi, d'un système frère, n'en ressentaient que l'étreinte
J'voulais la vue sur la mer, mettre à labri ma mère
Essayer d 'voir si par hasard ailleurs l'ambiance est moins amère
J'voulais pas crois qu 'c'était fermé pour moi, qu 'c'était pas permis
Ca ma juste donné l'envie d' faire un bras d'honneur à la sère-mi
Frérot, d' puis tout p' tit j' suis déter
J'ai refusé que le ghetto puisse me faire l'effet d 'léther
Sur mon cerveau d'ado
J'ai pris la vie par le manche pour ressembler à mes héros
Sans une once de revanche, j rêve de l eldorado

Blacko :
Moi j rêvais juste d hisser la grand voile
Car un jour il faut larguer les amarres
Pour voir autre chose, vivre autre chose
S'élancer dans la vie, prendre un nouveau départ
Traverser l'océan du destin pour aller marquer l histoire
Menez sa barque au fil de l'eau et jeter l'ancre quelque part
Garder le cap sur ses vraies valeurs
En guise de boussole, les personnes chères à mon cœur

Kool shen :
J'ai du lâcher béton et tous ses horizons bouchés
J'ai mis d 'côte l périph pour pouvoir voir le soleil se coucher
J'ai dû quitter c' bordel, même tout seul en charter
J voulais découvrir le monde ouais, quitte à dormir par terre
J ai bougé, l esprit libre sans boussole
Et puis j'ai navigué à vue sans mes soucis et loin des sous-sols
J ai séquestré mon destin dans la soute du bateau
J ai mis des menottes à la poisse pensant qu mon quartier subissait l embargo
J ai donc dû tenter ma chance à fond
Au fond mon rêve moi j l ai fait tout seul
Des ghettos d brooklyn à ceux du bronx
Esprit ouvert et ça d puis tout jeune
J veux rester l capitaine de moi-même quitte à défoncer des murs

Et j verrais bien où les vents m amènent
Sils pansent toutes mes blessures, frérot

Blacko :
Moi j rêvais juste d hisser la grand voile
Car un jour il faut larguer les amarres
Pour voir autre chose, vivre autre chose
S'élancer dans la vie, prendre un nouveau départ
Traverser l'océan du destin pour aller marquer l histoire
Menez sa barque au fil de l'eau et jeter l'ancre quelque part
Garder le cap sur ses vraies valeurs
En guise de boussole, les personnes chères à mon cœur

Kool shen :
Même en chien fallait que j parte, que j voyage
Pour pas cher et sans kärcher, fallait que j fasse le nettoyage
Le périph était l'unique vision qu j'avais d l horizon
J'ai donc refusé qu mon quartier devienne ma propre prison
Frérot, d puis tout p tit j suis déter
J'ai refusé que le ghetto puisse me faire l effet d léther
Sur mon cerveau d ado
J'ai pris la vie par le manche pour ressembler à mes héros
Sans une once de revanche, j rêve de l eldorado

Blacko :
Moi j rêvais juste d hisser la grand voile
Car un jour il faut larguer les amarres
Pour voir autre chose, vivre autre chose
S'élancer dans la vie, prendre un nouveau départ
Traverser l'océan du destin pour aller marquer l histoire
Menez sa barque au fil de l'eau et jeter l'ancre quelque part
Garder le cap sur ses vraies valeurs
En guise de boussole, les personnes chères à mon cœur

Yeah ! kool shen, blacko
On rêve de l eldorado
Yeah ! ouais
Crise de conscience
Aïe

Les autres musiques de Blacko