Paroles de Elle m’ennuie

Debout Sur Le Zinc

pochette album Elle m’ennuie
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Elle m’ennuie

Un regard de biche,
Des cils qui touchent le ciel,
Des seins qui aguichent,
Des jambes… oh mon dieu, je chancelle !
Des fesses made in tungstène,
Un goût parfum roudoudou,
Une peau terre de sienne,
Une voix qui fait : « dou, dou, poupoupidou »,
Une taille de guêpe,
Des mains mâtinées de velours,
Et sur la tête des bouclettes qui dégringolent jusqu’aux fesses.
Maman, au secours !
Dire qu’elle n’aime que moi,
Dire qu’elle dort dans mon lit,
Dire qu’elle est à moi et que tout le monde m’envie mais

Elle m’ennuie, m’ennuie, m’ennuie,
Elle m’ennuie du lundi jusqu’au lundi,
Elle m’ennuie, m’ennuie, m’ennuie,

Elle m’ennuie même pendant la nuit.

Quand je rêve de sirènes,
Elle me parle de ma mère,
À l’instant suprême elle se prend
À parler de la sienne,
Mes amis sont bannis
Et ma guitare est sous clef,
Huit crises d’hystérie par jour
Sont nécessaires à sa santé.
Sans hésiter, je vous l’affirme,
C’est une professionnelle,
Cette chanson le confirme,
Mais pourquoi elle est si belle ?

Elle m’ennuie, m’ennuie, m’ennuie,
Elle m’ennuie du lundi jusqu’au lundi,
Elle m’ennuie, m’ennuie, m’ennuie,
Elle m’ennuie même pendant la nuit.

Les autres musiques de Debout Sur Le Zinc