Paroles de Elle

Kery James

pochette album Elle
Voir sur Itunes

Date de parution : 16/03/2004

Durée : 0:04:54

Style : Hip Hop/Rap



sonnerie téléphone portable pour Elle

On naît, on vit, on meurt, mais ce que l’on ignore c’est comment
La louange est au seigneur, celui qui contraint par la mort
Où que tu sois sur terre, dans les mers
Elle vient à toi, ta vie n’est qu’éphémère
Elle est celle qui brise les passions, te sépare de tes proches,
Apporte la solitude et te sépare de tes biens
Sache que lorsqu’elle vient en fait c’est toi qui pars
Et avec elle y a pas moyen pour qu’elle repasse plus tard
Elle est celle qu’on ne repousse pas, elle prouve notre faiblesse
Elle touche les blancs, les noirs frappe même en pleine jeunesse
Elle apporte la douleur lorsqu’elle emporte les nôtres
Mais pousse à réfléchir et aide au repentir
Elle ramène l’équité, rend beaucoup moins arrogant
Par elle nous sommes unis, ç’la qu’importe nos opinions
Qu’importe ton origine, ton rang social ou ta couleur,
Ton nombre de diplômes elle passe te prendre à l’heure
Les pleurs lui succèdent ainsi que les regrets
Elle raye nos ambitions, elle balaye nos projets
Si elle inquiète comme ces choses inconnues
Elle est douloureuse, voilà ce que d’elle on a connu
Elle met fin aux actes pour que viennent leurs conséquences
Châtiment intense ou réjouissante récompense
Tu peux tenter de l’oublier mais elle n’oublie personne
Et la plupart du temps elle ne prévient personne

Non, elle ne prévient pas mon frère, elle surprend
Elle ne demande pas ma sœur, elle prend
Attachés à cette vie, beaucoup craignent de la rencontrer
D’autres s’égarent et espèrent pouvoir la contrer
Mais sache qu’elle est une porte que tous devons franchir
Qui est venu ici-bas doit nécessairement partir

Combien sont les gens plongés dans l’insouciance
Ayant peu de crainte et beaucoup trop d’espérance
Courant après une vie qui souvent leur tourne le dos
Et quoiqu’ils obtiennent c’est autre chose qu’il leur faut
La plupart des hommes sont ainsi, insatisfaits
Très peu se contentent de ce qu’ils ont comme bienfaits
Mais rappelle-toi mon frère, ma sœur
Qu’il est un voyage que tous devons entamer
Alors nos bagages il convient de préparer
Avant qu’elle ne vienne de cette vie nous séparer
Ce bas monde, un pont menant vers l’au-delà
L’intelligent le traverse et ne s’y établit pas
Rendons-nous des comptes avant la rétribution
Ne soyons pas tel celui qui voyage sans provisions
Car elle est proche, elle arrive, elle vient
La vie est comme un instant, une lumière qu’elle éteint
En fait elle c’est la mort, la mort, c’est elle
Les gens sont comme endormis c’est lorsqu’ils meurent qu’ils se réveillent.

Les autres musiques de Kery James