Paroles de Elle

Toko Blaze

pochette album Elle
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Elle

Elle est une présence, lointaine connaissance
A la croisée de nos racines, de nos influences
Ma négritude évoque toutes ses souffrances, rythmée sur le pas des danses
En pleine saison de pluies tropicales
Elle littérature orale, enseignement occidentale
Pigmentation grammaticale
Afro culture, orphique est sa science
Se manifeste dans le silence
Magie des mots qui rentrent en transe
Elle, joyau d’une littérature
Le passé parle au futur
Pour mieux cicatriser nos blessures
Improvisé en joute verbale
Elle exhibe ses plus belles toiles
Pour le prochain cérémonial
Branchage d’ombres enchaînés de soleil
Tel un arbre à bouteilles
N’a jamais connu le sommeil
A l’aube des indépendances
A l’encre de l’espérance

Elle s’exprime avec éloquence

Est-ce bien ma négritude qu’on montre du doigt ?
Celle qu’on a mise hors-la-loi ? celle qui est en plein désarroi ?
Ce n’est pas ma négritude qui perd son sang froid !
Celle qui a perdu la foi, qui se noie, qui déçoit non !

Nuit blanche pour pensée nègre
Poésie indigène, tour d’ivoire en bois d’ébène
Elle de sa chair, l’encre coule comme le sang
Dans nos récits, dans nos chants
Déchiré par le grand occident
Ma négritude issue d’une famille nombreuse
Conjoncture difficile, toujours restée courageuse
Elle, expatrié sur les cinq continents
Cultive son exotisme sous ses apparences de migrant
Elevée au riz parfumé à la sauce gombo
Beignets haricots, atiéké, banane aloco
Elle a grandit loin de sa terre d’origine
Et son teint clair métisse porte les traits d’une abyssine
Elle ère dans les contre-allées d’une bibliothèque
Richesse d’une double culture nourrissant son intellect
Ma négritude rugit comme une black panthère
Symboliquement a gardé le poing en l’air

Les autres musiques de Toko Blaze