Paroles de Et après

Arno Santamaria

pochette album Et après
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Et après

J’ai adoré la rue sans la lumière du jour
Avancer dans le jeu et puis tomber d’amour
Prendre ton regard flou dans le bruit des tambours
Et faire battre mon pouls à en devenir sourd
Et après ?
Je t’ai mangé les yeux et leur vol imparfait
J’ai fixé tous mes vœux dans ce que tu étais
J’ai fait tomber ta veste et le bruit de tes clefs
Pour respirer tes gestes, te déshabiller
Et après ?
J’ai cherché ton étage sur la liste d’en bas
Ton monde et puis ton âge sur les murs de chez toi
Je ’tais regardé ranger ton café du matin
T’écouter m’raconter qu’hier c’était moins plein
Que tu n’attends rien du monde que le hasard fait bien
Qu’il faut prendre la seconde et puis prendre ma main
Pour les corps affamés l’alcool ça sert à quoi
Si c’est pas pour tirer la roulette se videra

Et après ?
Et après ?
Tenir à toi , tenir à toi , tenir à toi , tenir à toi ….
Vient l’heure de s’envoler et d’atteindre la lune
D’écrire tes pensées, tes lèvres sur ma plume
Qu’on se révèle au jour dans l’odeur de la nuit
De la cendre et d’l’amour qui tapisse ton lit
De la cendre et d’l’amour
De la cendre et d’l’amour
De la cendre et d’l’amour
J’ai su dès la minute ou j’t’ai vu te cacher
Pour oublier la chute de ta raison blessée
Que j’prends jamais pour des putes les soleils embrumés
Et que là sans ta jupe je t’aime à en crever
Et que là sans ta jupe je t’aime à en crever
Je t’aime et après ?
Et après ?

Les autres musiques de Arno Santamaria