Paroles de Evidemment bien sûr

Barbara

pochette album Evidemment bien sûr
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Evidemment bien sûr

Quand j'étais petit
Je n'étais pas grand
Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment
Je r'cevais les torgnoles
Tout comme un vrai guignol
Tantôt par mon papa
Tantôt par ma maman

Mais je n' leur en voulais pas
Car aux jours d'aujourd'hui
Où tombent tous les ennuis
Il faut bien du mérite
Pour élever des enfants
Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment

Alors, je me disais :
Puisque tout n'est pas gai
Dans cette existence
Et vive l'espérance, mon bon ami !
Frotte ton derrière endolori

Quand j'étais petit
Je n'étais pas grand
Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment
Gentiment, pour distraire
Comme on jouait à la guerre
Et comme j'étais l' plus p'tit
Ben, j'étais toujours vaincu

Mais je n'en ai pas voulu
À mes copains d'alors
Taper sur le plus fort
C'est parfois dangereux
C'est toujours imprudent

Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment

Alors, je me disais :
Oublieras-tu jamais
Ta drôle d'enfance ?
Et vive l'espérance, mon bon ami !
Frotte ton derrière endolori

Lorsque j'ai grandi
Je n'étais plus p'tit
Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment
J'avais une tendre amie
Qui m' faisait des serments
J' suis parti pour la guerre
Et puis j'en suis revenu

Elle avait eu trois enfants
Avec ses trois amants
J' lui en ai pas voulu
Car quand on aime une femme
Il faut pas être absent
Évidemment, bien sûr
Bien sûr, évidemment

Si le sort qu'a flanqué
Un coup d' pied quelque part
Repousse le cafard
Et vive l'espérance, mon bon ami !
Frotte ton derrière endolori

Et pense qu'un jour viendra
Où tu t'endormiras
Dans le grand silence
Et vive l'espérance, mon bon ami !
Il faut bon caractère
Pour supporter la vie !

Les autres musiques de Barbara