Paroles de Faits d'hiver

H Magnum

pochette album Faits d'hiver
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Faits d'hiver

Six heure du mat' : certains vont faire la salât
D'autres rentrent à peine, décalage
Cellule de dégrisement, en garde à vue, esclave du cool-al'
Les chards-clo' au bord du canal, les apart' sont vides, c'est paname
Tu connais l'histoire est banale, après, chacun son courage
T'as vu, papa n'est pas là, habite avec la soeurette
La mama, la galère, les maraves qui chient, femmes de ménage
Même manège depuis vingt ans, être la fierté du tron-pa'
Et même pas celle de ses enfants, m'demande pas pourquoi
Le mystère est chez l'omnipotent
Les autres sont plus importants
On a niqué tout notre temps, posté, adossé au poto
Roule un oint-j' akhi, que j'vois l'monde en vert kaki
Encore rien construit, v'là mon kari nakir
Midi du mat' : j'suis debout, engraine le petit à bout
"wesh la famille, le frelon, vas-y, roule ton petit mahboul"
Refait le monde en fumant, on joue les grands en mimant
Excite les khabs en dealant, petit mais roi du ciment
Embrouille, on part à cinquante, trop marrant, on veut du piment
"mais re-frè', qu'est-ce qu'il se passe ? rejoins nous, affaire de pilon"
Et la suite en dit long, la nuit nous malmenait
Un visage, un nom, putain, le petit à bout

Roule un oint-j' akhi, que j'vois l'monde en vert kaki
Encore rien construit, v'là mon kari nakir

Vingt heure : le cri d'la daronne déchire le silence d'son fiston
La cité crame des pim-pom, les habitants dépités
Pourtant si gentil ce petit, dans les études est battant
Les médias vont rappliquer, détourner un fait divers
Faire flipper la france et nous la faire à l'envers
D'toutes façons, ces gens ne comprennent pas notre univers

Roule un oint-j' akhi, que j'vois l'monde en vert kaki
Encore rien construit, v'là mon kari nakir
Minuit : chacun rentre chez soi après les condoléances
En partant, qui j’aperçois ? le petit roi du ciment
Posté, adossé au poto
"wesh la famille, le poto, vas-y, roule ton petit bédo"
Miskine, le petit, à bout, parti pour une vieille embrouille
Au moins, lui, il avait des couilles
Malgré tout ça, le courage n'suffit pas à éviter les douilles

Roule un oint-j' akhi, que j'vois l'monde en vert kaki
Encore rien construit, v'là mon kari nakir

J'ai grandi dans des allées, connu le trafic
Me suis fait avaler, mais jamais fait d'fric
Hé oui, j'ai pris du retard, gaspillé tout mon temps
Le diable fait des appels de phares en bas des bâtiments
(x2)

Roule un oint-j' akhi, que j'vois l'monde en vert kaki
Encore rien construit, v'là mon kari nakir

J'ai grandi dans des allées, connu le trafic
Me suis fait avaler, mais jamais fait d'fric
Hé oui, j'ai pris du retard, gaspillé tout mon temps
Le diable fait des appels de phares en bas des bâtiments
(x2)

Six heure du mat', :certains vont faire la salât
D'autres rentrent à peine, décalage
Cellule de dégrisement, en garde à vue, esclave du cool-al'
Les chards-clo' au bord du canal, les apart' sont vides, c'est paname
Tu connais l'histoire est banale, après, chacun son courage

Les autres musiques de H Magnum