Paroles de Fallait voir

Georges Chelon

pochette album Fallait voir
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Fallait voir
Clip vidéo

Quand, quand elle est arrivée
Quand elle s'est avancée
Tout s'est mis à tourner
À tourner très vite.
Quand, quand ses yeux m'ont frôlé
L'ardeur de mille étés
N'aurait pu me brûler
De flammes plus vives.

Vrai, vrai que vénus au complet
À mes pieds soit tombée
Je n'aurais point daigné
Point daigné la voir.

Et dire, dire que ça te fait rire
Moi ça me fait trembler
Moi j'en tremble encore, vrai.

Fallait voir, fallait voir comme elle était jolie
Fallait sentir aussi comme elle sentait la vie
Bien sûr tu n'as rien vu et tu n'as rien senti
Sans quoi tout comme moi, non, tu ne rirais pas.

Quand, quand après mille essais
J'ai osé l'inviter
Les heures avaient tourné
Mais tourné très vite.
Jamais je n'ai plus mal dansé
Je n'ai si peu parlé
Et je n'ai tant tremblé
Tant tremblé de vivre.

Mais, mais mon cœur n'avait jamais
N'avait si bien valsé
N'avait si bien rimé
De plus doux poèmes.

Et dire, dire que ça te fait rire
Moi ça me fait rêver
Moi j'en rêve encore, vrai.

Fallait voir, fallait voir comme elle était jolie
Fallait sentir aussi comme elle sentait la vie
Bien sûr tu n'as rien vu et tu n'as rien senti
Sans quoi tout comme moi, tu l'aimerais aussi.

Les autres musiques de Georges Chelon