Paroles de Famous blue raincoat (traduction)

Leonard Cohen

pochette album Famous blue raincoat (traduction)
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Famous blue raincoat (traduction)

Il est quatre heures du matin, fin décembre
Je t'écris maintenant juste pour savoir si tu vas mieux
Il fait froid à new york mais j'aime l'endroit où je vis
Il y a de la musique à clinton street durant la soirée.

J'ai entendu dire que tu as construit ta petite maison au fond du désert
Maintenant tu n'as plus de raison de vivre, j'espère que tu gardes des traces écrites.

Oui, et jane est passée avec une boucle de tes cheveux
Elle a dit que tu la lui avais donnée
Cette nuit où tu avais prévu de disparaître
As-tu seulement disparu ?
La dernière fois que nous t'avons vu tu semblais tellement plus vieux
Ton fameux imperméable bleu était déchiré à l'épaule
Tu es allé à la gare pour voir chaque train
Tu étais rentré à la maison seul sans lili marlène.

Et tu as considéré ma femme comme un épisode de ta vie
Et quand elle est revenue, elle n'était plus la femme de personne

Eh bien, je te vois, il y a une rose entre tes dents,
Un voleur gitan maigre de plus
Bien, je vois que jane est réveillée --

Elle t'envoie ses amitiés.
Et que puis-je te dire, mon frère, mon assassin
Que puis-je éventuellement te dire ?
Je pense que tu me manques, je pense que je te pardonne
Je suis heureux que tu te trouves sur ma route.

Si jamais tu viens ici pour jane ou pour moi
Ton ennemi dort, et sa femme est libre

Oui, et merci pour la gêne que tu as ôtée de ses yeux
Je pensais qu'elle était là pour de bon alors je n'avais jamais tenté.

Et jane est passée avec une boucle de tes cheveux
Elle a dit que tu la lui avais donnée
Cette nuit où tu avais prévu de disparaître.

Les autres musiques de Leonard Cohen