Paroles de La chimie

Florent Marchet

pochette album La chimie
Voir sur Itunes

Date de parution : 18/12/2006

Durée : 0:04:14

Style : French Pop



sonnerie téléphone portable pour La chimie

Elle me suit à la trace
Mon dieu, j'ai mal au ventre
Je la fuis, elle m'enlace
Sous une pluie battante
Je ne suis jamais seul
Elle nous coule à la surface
Me dévore, me dégueule
Et j'ai beau tirer la chasse
Mes amis la détestent
Ils me laisseraient tomber
Si cette putain de peste
Venait à m'épouser
Mais parfois, rien n'éclate
Elle est bien dans ma peau
Sa morsure délicate
Me rendrait presque beau

Si je me jette par la fenêtre
Ma brûlure me retient
Y'a plus personne
Quand ça déconne
Ma blessure pour un rien
Écorché, salit
Bousille la chimie

Quand elle part de chez moi
J'aime bien ma maison
Il me tenait si froid
Son manteau de moisson

Ma crevasse, ma falaise
Tu as peur de mes larmes
Tu es bien mal à l'aise
Sans verrou, sans alarme
Où vas-tu me conduire ?
Dans quel bout, quel ravin ?
Me faire passer l'élixir
Pour une fosse à purin
Mais parfois, rien n'éclate
Elle se cogne à ma peau
Comme de l'eau écarlate
S'évapore aussitôt

Si je me jette par la fenêtre
Ma brûlure me retient
Y'a plus personne
Quand ça déconne
Ma blessure pour un rien
Écorché, salit
Bousille la chimie

Ma brûlure me retient
Y'a plus personne
Quand ça déconne

Ma brûlure...
Ma blessure...
Bousille la chimie...
Bousille la chimie...

Les autres musiques de Florent Marchet