Paroles de Le cirque

Mouloudji

pochette album Le cirque
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Le cirque

Écoutez, habitants,
Gens de bien ou de rien,
Si nous venons à vous
Ravagés par les rides,
Nos voix sont éraillées
D'avoir trop amusé
Si nos yeux sont amers,
C'est d'amour du métier.

Nos oripeaux, nos âmes
Nos femmes sont fatiguées,
Jeunesse s'en est allée
Au long des mois de mai
Notre ours unique pelé
A la voix mal lavée
Danse et fait le méchant,
La roue, les reins cassés,
(modulation en la majeur)

La chèvre aux sabots d'or
Révèlera son âge.
Le nain fera le singe

Et le singe le sage,
Vieilles bêtes sauvages
Quêteront au passage
Les sous, bouchées de pain.
Qu'entre nous on partage

Écoutez, habitants,
Gens de bien ou de rien,
Ne nous prenez pas mal
On n'est pas des vauriens.
Nos tours et nos détours
Sont un peu fatigués
Vieux g'noux qu'à peine portaient
Des coeurs trop lourds

Le cerceau enflammé
Nous roussit la figure
Et puis l'on trébuche
Dans le rire et la sciure
Écoutez, habitants,
Gens de bien ou de rien,
Derrière vos murs cachés,
Il nous faut bien manger.

Les autres musiques de Mouloudji