Paroles de Post-scriptum

Philippe Hervouët

pochette album Post-scriptum
Voir sur Itunes

sonnerie téléphone portable pour Post-scriptum

J’aimais le temps où je vivais
J’adorais tous les endroits ou j’allais
Suivre les courants qui nous guettent
Quand tu ressens les vibrations de tout ton être
Je connais le mot remords
Des souvenirs de nos corps à corps
J’ai vécu l’amour à mort
J’ai couru le monde jusqu’aux aurores

J’ai dans le cœur des nuits douces
Des mots d’amour plein la bouche

En dépit des heures qui nous poussent
Vers l’issue d’secours sur la touche

Là d’où je suis je vois le monde
Et tous mes amis qui forment une ronde
Entouré par des regards d’anges
Qui voudraient pour un instant qu'on échange
Je connais le mot remords
De celui d’abandonner son corps
Je prie pour que l’on m’honore
D’un nouveau souffle de vie encore

Les autres musiques de Philippe Hervouët